Accueil

Le Lieu des loups


Être artisane vannière en Haute-Saône

J’ai ouvert les portes de mon atelier dans le village de Blondefontaine, en Haute-Saône en 2019. Je tresse l’osier depuis quelques années et j’ai passé une année à l’École Nationale de Vannerie et d’Osiériculture, à Fayl Billot, pour apprendre les techniques traditionnelles françaises.
S’installer dans cette région, c’est vivre au cœur de la nature et toujours près de l’eau, car c’est un pays de forêts et de sources. Un environnement qui ressemble à la vannerie.
Les paniers que je réalise sont utilitaires et créatifs, mais la vannerie est présente dans notre quotidien sous bien des formes. On retrouve l’osier dans les aménagements intérieurs : C’est un paravent, un panneau, des tiroirs, un luminaires ou une table. A l’extérieur, il prend la forme d’une tontine pour laisser grimper une plante, d’une haie vivante en croisillons pour délimiter un potager.
L’osier vient du saule. Je le cultive dans mon jardin et dans une oseraie, non loin de chez moi. L’eau est l’élément essentiel de mon métier. Ma maison est accolée au lavoir et le son de sa fontaine accompagne le fil de mon travail.

N’hésitez pas à me rendre visite ou à me retrouver sur les marchés et les fêtes auxquels je participe. Vous pouvez aussi suivre l’activité du Lieu des loups sur Instagram.

Panier osier Haute-Saône

L’atelier du Lieu des loups hiver 2020